Espace Maurice Blanchot                                                












|Accueil|Articles|Association|Bibliographie|Bibliographie critique|Biographie|Colloques|Correspondances|Historique|Presse|Liens|Crédits et contact|

 

Espace Maurice Blanchot - www.blanchot.fr
ISSN: 1765-291X

Fondateur
Parham Shahrjerdi

Comité de direction

Christophe Bident, Jérémie Majorel, Parham Shahrjerdi.

Comité de rédaction

Monique Antelme, Andrew Benjamin, Gisèle Berkman, Vanghélis Bitsoris, Marco Ciaurro, Marcus Coelen, Danielle Cohen-Levinas, Jonathan Degenève, Marco Della Greca, Juan Manuel Garrido, Kai Gohara, Kevin Hart, Leslie Hill, Mike Holland, Susanna Lindberg, Charlotte Mandell, Laura Marin, John McKeane, Ginette Michaud, Marcelo Jacques de Moraes, Jean-Luc Nancy, Yuji Nishiyama, Paul-Emmanuel Odin, Hannes Opelz, Joon-Sang Park, Edson Rosa da Silva, Benoît Vincent, Serge Zenkine, Giuseppe Zuccarino.





















Lettre d'Emmanuel Levinas à Maurice Blanchot Print
Nouvelle page 2

Lettre d'Emmanuel Levinas à Maurice Blanchot

Dans le numéro d'octobre 2009 de La Règle du jeu, Olivier Corpet, directeur de l'IMEC, publie, avec l'aimable autorisation de Michaël Levinas, une lettre, plus exactement un brouillon de lettre, d'Emmanuel Levinas à Maurice Blanchot. Ce texte, extraordinaire, lui semble "exemplaire du rôle que nous devons assigner à l'archive dans une revue comme La Règle du jeu". Il est en effet le premier d'une série qui sera publiée dans la nouvelle formule de la revue, sous la rubrique "L'archive en revue".

Nouvelle page 1


Olivier Corpet en appelle à l'édition de la correspondance entre Levinas et Blanchot, "essentielle pour apprécier cette amitié profonde qui liait depuis leur jeunesse ces deux figures mythiques de la vie intellectuelle de la France des cinquante dernières années". Le texte publié a été retrouvé au milieu d'une cinquantaine de lettres de Blanchot à Levinas, dont Olivier Corpet donne également trois extraits. Il s'agit bien d'un brouillon, au sens strict, mais tellement composé que Michaël Levinas le croit "quasiment identique à la lettre originale".

Document extraordinaire. Parce qu'il est inédit, comme le reste de la correspondance entre les deux auteurs. Parce que leur amitié s'en trouve, pour nous lecteurs, comme renouvelée, tant il semble qu'on puisse commencer à mieux la comprendre, sans pour autant faire tomber la part de mystère qui fait toutes les grandes amitiés. Parce qu'Emmanuel Levinas y déploie une écriture, son écriture, toute mêlée de notions et de métaphores, de concepts et de percepts, avec des formulations d'autant plus fortes qu'y alternent le doute et la détermination. Parce qu'enfin, last but not least, cette lettre ne porte pas sur n'importe quel sujet : rien moins que la création de l'État d'Israël, sur laquelle l'échange entre Blanchot et Levinas est exemplaire de richesse et d'instruction.

En guise d'épilogue, Michaël Levinas évoque, dans un court texte, "l'ultime rencontre entre Emmanuel Levinas et Maurice Blanchot" à laquelle, tout enfant, il eut le privilège d'assister, au lendemain d'un autre jour historique : la soutenance de thèse de Levinas en Sorbonne. Il évoque également une conversation téléphonique entre les deux amis, en un autre lendemain émouvant, celui de la mort de Raïssa Levinas.
 

Chirstophe BIDENT

On peut trouver la première page de la lettre publiée à l'adresse suivante :
http://laregledujeu.org/2009/09/27/55/lettre-demmanuel-levinas-a-maurice-blanchot-le-21-mai-1948/

 

Dernière mise à jour ( Tuesday, 12 January 2010 )
< Précédent   Suivant >



Menu Principal
Accueil
Articles
Association
Bibliographie
Bibliographie critique
Biographie
Colloques
Correspondances
Historique
Presse
Liens
Crédits et contact

Visiteurs en ligne
We have 70 guests online


            Recherche