Espace Maurice Blanchot                                                












|Accueil|Articles|Association|Bibliographie|Bibliographie critique|Biographie|Colloques|Correspondances|Historique|Presse|Liens|Crédits et contact|

 

Espace Maurice Blanchot - www.blanchot.fr
ISSN: 1765-291X

Fondateur
Parham Shahrjerdi

Comité de direction

Christophe Bident, Jérémie Majorel, Parham Shahrjerdi.

Comité de rédaction

Monique Antelme, Andrew Benjamin, Gisèle Berkman, Vanghélis Bitsoris, Marco Ciaurro, Marcus Coelen, Danielle Cohen-Levinas, Jonathan Degenève, Marco Della Greca, Juan Manuel Garrido, Kai Gohara, Kevin Hart, Leslie Hill, Mike Holland, Susanna Lindberg, Charlotte Mandell, Laura Marin, John McKeane, Ginette Michaud, Marcelo Jacques de Moraes, Jean-Luc Nancy, Yuji Nishiyama, Paul-Emmanuel Odin, Hannes Opelz, Joon-Sang Park, Edson Rosa da Silva, Benoît Vincent, Serge Zenkine, Giuseppe Zuccarino.





















Maurice Blanchot | Colloque de Genève Print


parution le 15 octobre 2017

Maurice Blanchot
Colloque de Genève


Le colloque Maurice Blanchot, « La littérature encore une fois », s’est tenu à la Comédie de Genève les 17, 18, 19 et 20 mai 2017. Il a été organisé par les Éditions Furor et par l’Association des amis de Maurice Blanchot. Aux textes des interventions réunis dans ce livre s’ajoutent, en aparté, un entretien avec Benoît Jacquot et des impromptus sur son film, réalisé en 1970, intitulé « Lecture du chapitre X de Thomas l’Obscur de Maurice Blanchot ».

Aux côtés de Heiner Goebbels (dont le travail a été présenté en ouverture du colloque) et de Benoît Jacquot (auteur d’un film d’après un roman de Blanchot), les Actes rassemblent des textes de:

 Guillaume Artous-Bouvet ◊ Christophe Bident ◊ Yannick Butel ◊ Maxime Decout ◊ Jonathan Degenève ◊ Laurent Demanze ◊ Daniel Dobbels ◊ Heiner Goebbels ◊ Kevin Hart ◊ Leslie Hill ◊ Benoît Jacquot ◊ Vincent Kaufmann ◊ Chloé Larmet ◊ Jérémie Majorel ◊ Gilles Philippe ◊ Sylvain Santi ◊ Parham Shahrjerdi ◊ Daniel Wilhem ◊

Plaquette de présentation
Présentation sur le site des Editions Furor


Dernière mise à jour ( Sunday, 24 September 2017 )
La littérature encore une fois | Colloque international | 17-20 mai 2017 Print

Maurice Blanchot


  « La littérature encore une fois »
Colloque international
17-20 mai 2017

Éditions Furor & Association des amis de Maurice Blanchot


La Comédie de Genève
6, boulevard des Philosophes, Genève


– Cette idée, tant de fois proposée et toujours déplacée, c’est que dans la littérature se jouerait quelque affirmation irréductible à tout processus unificateur, ne se laissant pas unifier et elle-même n’unifiant pas, ne provoquant pas à l’unité. C’est pourquoi nous ne pouvons la saisir que par le biais d’une suite de négations, car c’est toujours en termes d’unité que la pensée, à un certain niveau, compose ses références positives. C’est pourquoi aussi la littérature n’est pas vraiment identifiable, si elle est faite pour décevoir toute identité et pour tromper la compréhension comme pouvoir d’identifier. Qu’à côté de toutes les formes de langage où se construit et se parle le tout, parole d’univers, parole du savoir, du travail et du salut, il faille pressentir une tout autre parole libérant la pensée d’être toujours seulement pensée en vue de l’unité, voilà donc ce qui peut-être nous resterait encore au fond du creuset.
– Du moins momentanément.
Maurice Blanchot


Organisation
Christophe Bident, Jonathan Degenève, Leslie Hill, Sabine Kaufmann,
Hervé Loichemol, Jérémie Majorel, Parham Shahrjerdi, Daniel Wilhem



Parler dans la voix de l’autre (Blanchot, Levinas, Bataille) Print

Parler dans la voix de l’autre (Blanchot, Levinas, Bataille)1

João Camillo Penna

UFRJ/Brésil

Que dire de la circulation de références, d’expériences, de textes et de concepts, entre Maurice Blanchot, Emmanuel Levinas et Georges Bataille? Les renvois réciproques entre Blanchot et Levinas sont très connus. Par exemple, dans le petit article “Il y a”, de 1946, repris dans De l’existence à l’existant (1947), un texte écrit en captivité pendant la guerre, Levinas renvoie les lecteurs à Thomas l’obscur, le premier roman de Blanchot, qui, selon Levinas, “s’ouvre sur la description de l’il y a”, en particulier les pages dédiées à l’expérience de la nuit. Blanchot, de son côté, fera autant, dans “La littérature et le droit à la mort”, texte fondamental de la critique blanchotienne, où il renvoie à la même notion d’il y a (dans le livre et l’article de Levinas), comme “ce courant anonyme et impersonnel de l’être qui précède tout être”.2 Les notions de neutre, de remue-ménage, d’autre, de dehors, peuvent être aussi bien attribuées à l’un comme à l’autre.

Dernière mise à jour ( Thursday, 05 January 2017 )
Lire la suite...
II Jornada Blanchot "Guardar (el) silencio" Print

II JORNADA MAURICE BLANCHOT “GUARDAR (EL) SILENCIO”
10 DE MARZO DE 2017, FACULTAD DE FILOSOFÍA Y LETRAS, UNIVERSIDAD DE BUENOS AIRES
E​NVÍO DE PROPUESTAS HASTA EL 15 DE DICIEMBRE DE 2015

​Organizan: Blanchotianxs del sur y PRIG “Las nociones de materialidad y lenguaje en el pensamiento de Maurice Blanchot”, Secretaría de Investigaciones, Facultad de Filosofía y Letras, UBA.
Comité organizador: Noelia Billi, Adela Busquet, Carlos Fisgativa, Axel Gomes Morgado e Idoia Quintana.

La temática del silencio suele ser transitada por quienes se interesan por los problemas del lenguaje. En el caso de Blanchot, la cuestión no sólo adquiere tenor en el campo de disputas abierto desde el ámbito literario a los estudios sobre el lenguaje en general, sino que además tensa progresivamente todos los registros en los que lo silente acontece. En esta Jornada se propone trabajar sobre algunos de los ejes en torno a los cuales gravita la problemática del silencio en la obra blanchotiana, bajo una consigna lo suficientemente amplia como para acoger los abordajes ontológicos, políticos, estéticos, literarios, psicoanalíticos, artísticos, etc. En este sentido, se intenta brindar un marco justo al modo en que la obra del propio Blanchot se ha desplegado (ignorando las delimitaciones disciplinares) y que ha generado intereses diversos en las distintas prácticas del saber.

Dernière mise à jour ( Thursday, 27 October 2016 )
Lire la suite...
Colóquio Jabès & Blanchot : «pensar o limite» Print

Colóquio Jabès & Blanchot  : «pensar o limite»

Colóquio Jabès & Blanchot  : «pensar o limite»



Dias 13 e 14 de abril de 2016 - Belém | PA
Museu da UFPA | Av. Gov. José Malcher, 1192 - Nazaré
Inscrições: (91) 32784578 |

UMA HOMENAGEM | Edmond Jabès por Max Martins

A poesia de Edmond Jabès começou a ser difundida em Belém pelo poeta Max Martins, em 1991, num conjunto de fragmentos (Edmond Jabès: As palavras elegem o poeta), publicados avulsos em “Não Para Consolar” (poesia reunida de Max). Os fragmentos eleitos foram extraídos dos livros “Je bâtis ma demeure: Poèmes” 1943-1957 (Eu edifico minha morada: poemas 1943 - 1957) e “Le Livre des questions” (O Livro das questões).

Certamente a inclusão de Jabès numa obra de Max é a evidência de uma experiência marcante, um bom encontro, mergulho na superfície exterior da outra escrita, travessia pelos desertos e indizíveis das nuances jabesianas, aliança cujo desdobramento é a partilha da poesia.

Dernière mise à jour ( Sunday, 27 March 2016 )
Lire la suite...
<< Start < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > End >>

Results 1 - 9 of 284



Menu Principal
Accueil
Articles
Association
Bibliographie
Bibliographie critique
Biographie
Colloques
Correspondances
Historique
Presse
Liens
Crédits et contact

Visiteurs en ligne
We have 65 guests online


            Recherche